Les conférenciers

Jean-Pierre Chaline

Jean-Pierre Chaline est professeur émérite à l’Université Paris-Sorbonne, président de la Société de l’Histoire de Normandie et des Amis des Monuments rouennais et rédacteur en chef de la revue Études normandes.

Il a publié de nombreux livres sur Rouen, les élites normandes et le patrimoine régional.

 

Saint-André, faubourg de Rouen ou quartier de Mont-Saint-Aignan ?, le 24 janvier.

Loïc Vadelorge

Loïc Vadelorge est professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Paris-Est Marne la Vallée et directeur du laboratoire Analyse Comparée des Pouvoirs (EA 3350).

Ses travaux portent sur l’histoire urbaine du XXe siècle. Il a notamment publié Saint-André, histoire d’un quartier de l’agglomération rouennaise, Études normandes, 2005 et Retour sur les villes nouvelles, Créaphis, 2014

 

L’urbanisation du Mont-aux-Malades : grands ensemble ou ville nouvelle ?, le 28 février.

Alain Hénocq

Alain Hénocq est ancien interne, ancien chef de clinique au C.H.U. de Rouen, pédiatre et généticien, chef de service honoraire en maternité au Centre hospitalier du Belvédère.

À ce titre, en 30 ans de carrière, il a participé à la naissance et au développement de la pédiatrie en maternité.

 

L’urbanisation du Mont-aux-Malades : grands ensemble ou ville nouvelle ?, le 28 février.

Olivier Feiertag

Olivier Feiertag est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Rouen-Normandie.

Ses travaux portent sur l’histoire du XXe siècle. Il a publié L’Université de Rouen (1966-2016), Histoire d’une université nouvelle (avec A. Bidois et Y. Marec), PURH, 2016.

 

Mont-Saint-Aignan, l’université dans la ville, le 21 mars.

Pierre Albertini

Pierre Albertini s’est installé à Mont-Saint-Aignan en 1967. Il effectue toute sa carrière à l’université comme juriste.

Conseiller municipal de la ville en 1971, il en est le maire de 1980 à 2001. Député de 1993 à 2007, il est ensuite maire de Rouen, de 2001 à 2008.

 

De la Vatine à la maison de l’université, un grand entretien avec Pierre Albertini, le 16 mai.