Saint-André, faubourg de Rouen ou quartier de Mont-Saint-Aignan ?

Jeudi 24 janvier, de 18h à 20h, à la maison de l’université, Jean-Pierre Chaline retrace l’histoire du quartier Saint-André (entrée libre et gratuite).

 

Dans un Mont-Saint-Aignan polycentrique, le quartier Saint-André tient une place particulière. Situé au pied du plateau où Saint-Aignan et le Mont-aux-Malades s’unirent en 1819, il ne s’est peuplé vraiment qu’à partir du Second Empire, dans le prolongement des faubourgs rouennais, et il n’aura un nom que vers 1900, avec la construction de l’église Saint-André, suivie de celle de l’école Berthelot.
Mêlant demeures de prestige et maisons plus modestes, il reste caractérisé par un habitat individuel assorti de jardins qui en fait tout l’attrait.

Connaissez-vous l'histoire de la maternité du Belvédère à Mont-Saint-Aignan ?
Testez vos connaissances sur le site du Bicentenaire !
#msabicentenaire #MontSaintAignan #Rouen #histoire
https://t.co/9s1RqQBkJW

D'où viennent les noms de nos rues ?
La réponse en vidéo, avec aujourd'hui le boulevard André-Siegfried 🤓
#msabicentenaire #MontSaintAignan #Rouen #histoire

Découvrez la ville autrement avec les Parcours urbains de Mont-Saint-Aignan, lors de leur inauguration le samedi 27 avril à 14h au centre sportif des Coquets !
Toutes les infos 👉 https://t.co/rvvq8xiTy5
#MontSaintAignan #sport #Rouen #bicentenaire

Pour que Notre-Dame puisse renaître de ses cendres nous lançons un appel international. Tous les dons reçus seront intégralement versés au chantier de restauration. ➡https://t.co/QAB3kEZRlq

Qu'ont demandé les Mont-Saint-Aignanais dans les cahiers de doléances [ceux de 1789] ?
Découvrez les revendications des habitants à deux siècles d'intervalle 👇
https://t.co/PHvyxivpFE